résultats j5 p1.png

Résumé Olivet TT 11 :

Par une nuit d’automne, dans la ville d’Amilly nous nous rendîmes…

Pour changer, nous nous en remettions au talent de conductrice de Madame Véronique – LA FILLE pour les intimes – ainsi qu’à son copilote Monsieur Jean-luc R (le Cap’Taine), pendant que le récent retraité Jean-luc N faisait son Caliméro parce qu’il n’avait plus son mot à dire sur rien du tout parce qu’il était 583, que maintenant il était dépassé par le jeune Bastien avec ses 617 points et par LA FILLE Véro et ses 587 points, qu’il y a 10 ans il était 10, qu’il voulait passer par la douane de je-n’sais-où pour arriver à destination mais personne ne l’écoutait… (Entre parenthèses, nous avons dû faire demi-tour 1 ou 2 fois…). Bref, notre ancien leader d’équipe commençait à déprimer sévère. En bon partenaire, nous tentâmes alors de le réconforter en lui précisant qu’il était encore loin devant Jean-luc R et ses 501 points, mais bizarrement, rien n’y faisait… Et le comble du comble, après 30 ans où il roulait 50 000 kms/an, il se faisait conduire… par une FILLE !! C’en était trop pour lui !!

Bref, comme je disais, par une nuit d’automne déprimante, l’équipe Amilloise nous attendait… 

Elle était composée de 4 vieux affreux, tous un chouia plus fort que nous sur le papier, mais comme de notre côté, on valait moins que ce qu’il y avait noté, ça allait être très dur. Alors, les 4 affreux nommés sont : David CHERFA (728 pts), Michel FAUVIN (643), Jean-Michel BILLAULT (613) et Léonard DELANDE (596).

Tout d’abord, on envoya sur le ring Véro face à David. Comme d’habitude, malgré une tendinite au bras, Véro a tout donné, et comme d’habitude, Véro a perdu LE match qu’elle devait gagner, après 4 balles de matchs au 4 ème set, et 4-0 a la belle. Mais l’affreux David a usé de sa roublardise pour la déconcentrer et la faire sortir de son match… Dommage !! De son côté, Bastien gagnait assez
facilement face à Michel 3-0.

On se dit, c’est peut-être notre soirée après tout… On lance nos 2 Jean-luc au front. Notre Cap‘Taine contre Léonard. Résultat : Défaite après un match à la Jean-luc R… De son côté, Jean-luc N ne va ramasser que des miettes de son trop court combat face à Jean-Michel. Défaite 3-0.

Je crois qu’on a parlé trop vite… 3-1 pour Amilly. (Bon c’est que le début, il peut y avoir un réveil…)

Retour au combat pour Véro et Bastien face à Michel et David. Mais combat il n’y a pas eu, ne serait-ce pour Véro au 1 er set en perdant 14-12 (comme d’habitude…). Bastien n’avait quant à lui pas lesarmes pour lutter contre le jeu mou de David. Défaite 3-0 pour les deux.

Et voilà, la moindre petite flamme d’espoir a vite été éteinte. Aux Jean-luc de la rallumer … Jean-luc N commence bien contre Léonard mais perd tout de même 3-1. Mais notre Cap‘Taine a été touché par la grâce. Il gagne 3-1 contre Jean-Michel en remportant ses 3 sets aux avantages. Bravo !!

Malgré la victoire de Jean-luc R, la victoire s’éloignait de plus en plus pour nous. 6-2 pour Amilly.

Les doubles… Rien à dire sur les doubles. Ça a été vite torché… !!

8-2 pour Amilly (C’est encore fichu)

Reste à jouer pour le plaisir. Jean-luc N, à la surprise générale, plumait le gentil Michel en 4 sets. Pendant que Bastien, dans un 1 er temps, martyrisait le gentil Jean-Michel. Mais dans un 2 nd temps, se faisait torturer par le vraiment très affreux Jean-Michel… !! Défaite 3-2 après avoir mené 2-0. Dans un 3ème temps, il valait mieux ne pas lui adresser la parole… !!

Véro et Jean-luc R n’ont pu faire mieux face à Léonard et David, mais notre Cap‘Taine réussi tout de même à tenir la dragée haute à l’affreux David avec 2 balles de 5 ème manche ratées.

Bref, comme je disais, par une nuit d’automne démoralisante, les Amillois nous ont enfumés usant du brouillard du Gâtinais…

Ceux qui voient le verre à moitié vide diront que c’est fichu pour nous, que nous méritons de descendre en D6. Mais ceux qui voient le verre à moitié plein diront que l’on a encore l’espoir de gagner contre Ménestreau la semaine prochaine… et ces derniers auront raison !!

En attendant, le voyage du retour a été à peu de chose près identique à celui de l’aller, c’est-à- dire qu’on a entendu le Caliméro et sa douane, les talents de conductrice de LA FILLE ont été mis à mal avec un ou deux demi-tour, aidé bien sûr par notre Cap ‘Taine (la grâce l’ayant quitté).

Bilan :
Véro : 0/3
Jean-luc N : 1/3
Jean-luc R : 1/3
Bastien : 1/3
Aucun double.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s